Spécialiste de l'immobilier en Normandie
30 Mar

Vous resterez dans votre appartement en location à Coutances !

En période d’épidémie et de confinement, tout le monde s’inquiète. Pourrez-vous payer le loyer de votre appartement à Coutances ? Rassurez-vous : le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, a annoncé que, dans le contexte sanitaire actuel, il a décidé du maintien des places hivernales d’hébergement d’urgence et du report des expulsions locatives.

Il a également détaillé les mesures exceptionnelles mises en place pour anticiper la gestion de la propagation du coronavirus dans le secteur de l’hébergement. L’enjeu est d’éviter toute remise à la rue de personnes dans le contexte sanitaire actuel. Le principe de solidarité nationale envers les personnes les plus démunies est ainsi placé au cœur du dispositif de l’État pour répondre à l’épidémie.

Le ministère chargé de la Ville et du Logement travaille depuis le début de l’épidémie en coordination avec les associations et les services de l’État pour anticiper la gestion du virus dans le secteur de l’hébergement. La Direction générale de la cohésion sociale a activé une cellule de crise afin de répondre aux questions des services de l’État et des opérateurs. Les consignes concernant les gestes barrière ont ainsi été traduites en 25 langues pour être comprises d’un maximum de publics fréquentant les structures d’hébergement ou vivant dans des campements. Le ministère a demandé aux réseaux associatifs d’actualiser leurs plans de continuité d’activité.

Pour les structures qui n’en ont pas, la DGCS a diffusé à l’ensemble du secteur associatif des recommandations de base pour assurer la continuité du service. En complément, dès que possible, la Direction générale de la cohésion sociale, en liaison avec les préfets, a demandé d’identifier a minima un site par région dit de « desserrement » qui permettra d’accueillir et d’isoler en chambre individuelle ou en zones confinées les personnes sans domicile diagnostiquées mais ne nécessitant pas une hospitalisation.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée