Spécialiste de l'immobilier en Normandie
25 fév

Une maison à Gouville-sur-Mer n’est pas concernée par la hausse de la taxe sur les résidences secondaires !

AdobeStock_35547381

La hausse de la taxe sur les résidences secondaires est programmée. En 2018, elle sera mise en place dans de nombreuses villes de France. Toutes suivent l’exemple de Paris où Anne Hidalgo a porté le taux à 60% dès la fin 2016 pour lutter contre les locations touristiques de type airbnb. Vous souhaitez acheter une maison à Gouville-sur-Mer pour y passer vos week-ends ? Pas d’inquiétude. Pour l’instant, Gouville-sur-Mer n’est pas concernée par cette hausse d’impôt.

En revanche, ailleurs, d’autres propriétaires de résidences secondaires vont souffrir. Cet impôt que l’on qualifie de  » surtaxe d’habitation  » devrait passer de 20 à 60 % à Nice et Saint-Nazaire, de 20 à 50 % à Bordeaux. A Saint-Jean-de-Luz, elle a déjà bien progressé (elle est aujourd’hui à 40 %). Et à Toulouse, c’est pour bientôt.

Jean-Marc Torrolion, président de la FNAIM, s’est insurgé contre l’augmentation programmée de la taxe sur les résidences secondaires qui porte, selon lui, un nouveau coup aux propriétaires.  » Derrière cette taxe, on attaque en réalité un secteur productif très important qui est celui de la location touristique, dit-il. Secteur pourtant évidemment porteur dans un pays qui est la première destination mondiale du tourisme. Comment justifier auprès de ceux qui mettent des biens en location à la montagne ou à la mer qu’on leur demande d’une main de faire marcher le tourisme par la mise en location, tandis que de l’autre main, on leur augmente la taxe d’habitation? Il y a là un non-sens économique qui au contraire, les poussera lui aussi à financer cette taxe par d’autres moyens. L’État veut limiter la location urbaine de courte durée, mais s’attaque maladroitement au secteur du tourisme. Cette confusion est une faute grave.  »

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée