Spécialiste de l'immobilier en Normandie
29 nov

Le propriétaire de votre maison en location à Gouville-sur-Mer a le droit de la faire visiter !

123©-Ainoa-copy

En effet, la loi l’y autorise. Si vous avez donné votre congé, que vous êtes dans les cartons, au beau milieu de votre préavis, le propriétaire a le droit de vous demander votre autorisation pour faire visiter à des candidats sa maison que vous occupez en location à Gouville-sur-Mer !

Bien sûr, ce n’est jamais agréable d’accueillir des inconnus chez soi, mais mettez-vous un peu à la place de votre bailleur privé, qui espère, lui, relouer rapidement cette maison à Gouville-sur-Mer que vous occupez afin de ne pas perdre, trop de loyers. Il a sûrement contracté un prêt pour réaliser cet investissement locatif. Il a sûrement besoin du versement du loyer pour couvrir une partie de sa mensualité. Si la maison reste inoccupée de nombreux mois, il sera sûrement en difficulté financière.

Rassurez-vous, cette maison devrait être vite relouée. Si vous y avez été bien, c’est qu’elle présente des atouts, d’autres les verront sûrement et ne tarderont pas à s’engager. Et, de toute façon, votre propriétaire est tenu de vous avertir de son passage. Il n’a pas le droit de faire visiter le dimanche et les jours fériés. Ce que lui autorise la loi ? Pas plus de deux heures par jour ouvrable. Il n’a pas non plus le droit de faire visiter si vous n’êtes pas là. Et sans votre permission. Si c’était le cas, vous pourriez vous retourner contre lui et porter plainte pour violation de domicile.

Vous quittez la maison en location que vous occupez à Gouville-sur-Mer ? Faites les choses dans les règles : laissez le propriétaire la faire visiter. Et rendez-lui une maison, propre. L’état des lieux n’exige pas que vous nettoyiez de fond en comble le bien que vous quittez, mais c’est une question de correction. Passez l’aspirateur, nettoyez les plaques de cuisson, les sanitaires et faites les vitres. C’est bien ainsi que vous l’avez trouvée, non ?

O.D. / Bazikpress © Ainoa

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée