Spécialiste de l'immobilier en Normandie
29 sept

Votre agence immobilière d’Isigny-sur-Mer vous dit si vous serez impacté par la réforme de la taxe d’habitation !

Taxes tampon

Tout le monde a désormais entendu parler de la réforme de la taxe d’habitation qui, si elle réjouit les contribuables assujettis à cet impôt local, inquiète les collectivités qui craignent que la compensation promise par Emmanuel Macron soit insuffisante. Alors, serez-vous concerné par l’exonération de la taxe d’habitation, réforme qui permettra à 80 % des Français de payer moins d’impôt (en moyenne, les habitants des grandes villes devraient économiser 1097 € par an) et qui démarre dès l’année prochaine (par exemple, pour une taxe d’habitation de 600 euros, le contribuable ne paierait plus que 400 en 2018, 200 en 2019 et plus rien en 2020) ? Votre agence immobilière d’Isigny-sur-Mer fait le point sur les seuils que le gouvernement a fixés. Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, les a en effet dévoilés récemment.

Pour bénéficier de cette mesure dès l’année prochaine, il y a des conditions de ressources à remplir. Pour que votre taxe d’habitation baisse d’un tiers dès 2018, pas question de déclarer plus de 30 000 € par an (27 000 € de revenu fiscal de référence) si vous êtes célibataire. Pas question non plus de dépasser 48 000 € (43 000 € de RFR) si vous êtes un couple sans enfant. Enfin, si vous avez un, attention : vos revenus ne doivent pas être supérieurs à 54 000 € (49 000 € de RFR). Si vous bénéficiez d’une demi-part supplémentaire, il faudra ajouter 8 000 € à votre RFR et enfin 6 000 € par demi-part de plus.

Qui paie aujourd’hui la taxe d’habitation ?
Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous devez vous acquitter de la taxe d’habitation. Aujourd’hui, 12 millions de ménages en déjà sont exonérés. Celle-ci est calculée selon votre situation au 1er janvier. Son montant, comme celui de la taxe foncière, repose sur la «valeur locative cadastrale ». Le montant des recettes perçues par les collectivités en 2016 a été de 23 milliards d’euros.

O.D. / Bazikpress © Studio M

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée