Spécialiste de l'immobilier en Normandie
28 juil

Connaissez-vous les locataires de votre maison à Saint-Lô ?

Immobilier

Certainement. Vous avez lu leur dossier de location et c’est vous qui les avez retenus parmi d’autres ! Vos locataires ont un bon profil, des revenus confortables ? À la bonne heure. Seulement, savez-vous que, malheureusement, au fil des années, la catégorie des locataires est de moins en bien lotie. Si 58 % des ménages français sont aujourd’hui propriétaires de leur logement, les locataires, eux, se paupérisent. En cause : le coût de la vie, toujours plus élevé et un salaire qui n’augmente pas. Alors, si les accédants à la propriété s’enrichissent (grâce à un emprunt, ils épargnent et capitalisent pour leur retraite et leurs enfants), de leur côté, les locataires subissent, eux, toujours un peu plus le coût de la vie et l’augmentation des loyers.

Les dépenses des locataires en forte hausse
C’est ce qui ressort d’une étude publiée au printemps par l’Insee sur les conditions de logement en France. Selon l’Institut, l’accès à la propriété est en effet devenu plus sélectif. Sur 28 millions de résidences principales métropolitaines, 11 millions sont occupées par des locataires. Ceux qui n’ont pas accès à la propriété se trouvent aujourd’hui de plus en plus parmi les plus modestes. La raison ? Les dépenses des locataires (loyers, charges, chauffage, taxe d’habitation) ont évolué plus rapidement que leurs revenus depuis 2001. Cette baisse relative du revenu des locataires entraîne une hausse de leur effort budgétaire pour se loger. Le taux d’effort, c’est-à-dire la part du revenu consacrée aux dépenses de logement des locataires, a fortement augmenté. Il est de 28,4 % en 2013 dans le secteur libre et de 24,1% en secteur social.

Voici qui donne à réfléchir alors qu’Édouard Philippe s’apprête à réformer les aides au logement perçues par 6,3 millions de foyers !

O.D. / Bazikpress © momius

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée